🎞Empresses in the palace

le

🎞Empresses in the palace

  • Titre alternatif : The Legend of Zhen Huan
  • Titre original : Hou Gong Zhen Huan Zhuan / 后宫 甄嬛传
  • Pays : ChineChine
  • Épisodes : 76 x 45 min
  • Genres : HistoriqueRomance
  • Thème : Histoire

Synopsis (Netflix) :

1722, en Chine. Le harem impérial est le théâtre de trahison et de corruption tandis que ses protagonistes se battent pour le pouvoir et les faveurs de l’empereur.

Pour plus d’infos réalisation et casting -> Empresses in the palace sur Nautiljon

Bande-Annonce :

Mon avis :

Vous ne vous en doutiez pas, mais je suis une fan des harems ! Attention, pas de scènes hot ect ici, mais un harem historique, des conflits entre concubines et des princes pas tous si charmants, des héros, des combats, des traites, des complots, ahhhhhhh j’adore !

Ici,  nous sommes en Chine, en 1722 !

L’empereur Yongzheng renouvèle son harem, enfin on dit harem, mais il ne faut pas  imaginer une scène du genre plein de femelles en petites tenues autour d’un homme hein, ici l’impératrice, première femme de l’empereur, l’impératrice douanière, la mère de l’empereur (attention, pas forcément sa mère de sang) choisissent avec lui et pour lui de nouvelles concubines. On pourrait croire cela étrange (oui, moi qui suis jalouse je ne pourrai pas partager mon homme), mais en fait cela garde une certaine logique. Le nombre important de femmes n’est pas là pour juste satisfaire l’empereur, mais pour l’aider à mieux assoir son pouvoir et surtout à produire des petits prétendants au trône et petites princesses à marier. Pourquoi ? Bah, un empereur est plus seul au monde que n’importe quel homme, ses enfants meurent souvent étrangement, ses propres conseillers complotent dans son dos pour le détrôner, enfin voilà le pouvoir attire l’avidité et plus il y a de princes, princesses et concubines, plus il devient complexe de détrôner un souverain, surtout s’il joue bien ses cartes.

Mais voilà, les femmes restent des femmes, outre l’avidité du pouvoir, elles ont un cœur bien souvent fragile et entre elles, ce sont les pires pestes de l’univers.

Niuhara Zhenhuan ne souhaitait pas cette vie, elle ne voulait pas être sélectionnée, mais on ne dit pas non à un ordre impérial…

Toute l’histoire tourne autour du Palais Impérial et des relations entre ces femmes aux destins tragiques (oui au pluriel).

Entre le Consort Hua, l’impératrice et même  l’empereur lui-même, la vie de Niuhara Zhenhuan ne sera pas de tout repos et elle devra se faire une raison, dans un nid de vipères on devient un renard pour survivre.

Petit bémol pour cette série que j’adore, elle n’est pas en français, pour moi pas un souci (non je ne parle pas chinois, y’a des sous-titres) car je préfère le réalisme des voix originales au doublage parfois (souvent) mal joué (réf : dernier train pour Busan), mais pour ceux qui n’aiment pas lire en regardant une série, bah tant pis pour vous, moi je la remâte à l’infini sur Netflix (VIVE NETFLIX).

Gros plus, LES COSTUMES ! Non mais elles sont trop belles T-T et les actrices sont justes parfaites, elles tiennent leur rôle à la perfection.

Visionnez-moi sur Netflix !

Bon visionnage à vous 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s