AVIS JEUNESSE – LE CONTE DE QUELQUE PART

Titre : Le Conte de Quelque Part

Écrit par: Melanie Launay alias La Chateline Editions

Autres informations :

Genre : Album jeunesse

Nombre de Pages : 52 pages

Prix :

Physique : 17,00 € sur le site de l’auteure

QUATRIÈME DE COUVERTURE

« À la veille de Noël, en trébuchant sur Mademoiselle Poubelle, le Père Laboule découvre des jouets cassés jetés par des enfants gâtés. Il décide de les récupérer pour les réparer. Pour ce faire, il demande aux jouets ce qu’ils ont envie d’être en vrai ! S’ensuit une course contre la montre pour les distribuer aux enfants cassés… Mais les jouets sont sceptiques, les enfants cassés existent-ils vraiment ? » Un conte de Noël, de 52 pages, étrangement illustrés à destination des enfants, écrit en français et en anglais, pour parler de la différence, de l’identité et de leurs acceptations.

« The day before Christmas Eve, falling over on Miss Trash, Father Knock Knock founds broken toys dumped by spoiled children. He decides to fix them. To do this, he asks them who they want to be! Then a race against the clock to distribute at broken children begins … But the toys doubt about it, do the broken children really exist ? » » A Christmas tale for children strangely illustrated, written in French and English, to talk about difference and identity. (52 pages)

MON AVIS

Quelle merveille ! Je vous annonce la couleur 😉 merci à Melanie Launay pour ce SP magique.

C’est l’histoire des jouets cassés trouvés par un vieux monsieur qui a un don pour réparer. Après avoir ramassé tous les jouets cassés jetés par les enfants pourris gâtés. Les jouets une fois réparés n’ont pas de foyer et peur de retourner auprès des enfants qui les ont jetés, car ces jouets réparés ont une particularité, celle de pouvoir devenir qui ils désiraient. Mais pour eux, qui voudrait d’un jouet cassé aux attraits particuliers ? Le père Laboule a trouvé !

Tout d’abord, j’ai adoré les dessins. Un petit côté Burtonnesque dans le style et le trait, moi qui suis fan de cet univers j’ai tout bonnement été séduite.

Autre chose, la police choisie ! J’ai aimé la mise en valeur de certains mots dans une police différente, que l’on retrouve dans la partie en anglais ce qui donne un repère aux enfants qui veulent lire les deux pour découvrir la langue anglaise. Cette particularité du double texte en deux langues est aussi pour moi un gros plus, on apprend aux enfants de plus en plus jeunes l’anglais en école alors de pouvoir le lire en deux versions est un plus ! Alice (ma nouille) a trouvé ça amusant, même si autant le dire sa prononciation était pire que la mienne en anglais ce qui veut tout dire !

Concernant l’histoire, je l’ai trouvé très belle, c’est une histoire de Noël qui va aborder plusieurs sujets en fond. La différence, l’acceptation autant de soi que de la part des autres. Le monde est fait de tout, on est tous différents et il est important d’apprendre à nos enfants de ne pas avoir peur de cette différence et de l’accepter, parce qu’après tout, les enfants différents (comme les adultes) vont souffrir non pas d’être différent, mais du regard et du comportement que les autres ont par rapport à cette différence. Le tout est écrit de manière poétique, qui vous emporte. J’adore lire avec ce rythme poétique dans le ton, je trouve que cela rend encore plus magiques les histoires.

Bon j’aime aussi l’image des enfants pourris gâtés XD avec cette petite fille à l’air diabolique ! Elle ressemble à ma fille… heureusement qu’elle ne peut pas lire ça (mouahahahahahahahahahahaha rire diabolique).

Donc voilà, un livre très beau qui véhicule une belle image avec une histoire, au-delà du coup de cœur, ce livre est une perle à ne pas manquer, je crois que j’en suis tombée amoureuse.

Oups, j’ai failli oublier l’avis de ma pourrie gâtée, elle a adoré l’histoire et saisi le principe des différences, malheureusement pour moi, cela lui a donné une raison de ne plus jeter ses jouets cassés XD, mais j’espère qu’elle en prendra plus soin désormais. Les dessins l’ont amusé, on l’a habitué au style de Tim Burton donc pour elle, ils étaient juste différents (ohhhh je viens de réaliser que le style différent du dessin entre aussi en compte dans ce concept des différences ohhh), mais qu’elle a apprécié et dans un sens pour elle ça ne changeait rien mis à part des jouets rigolos ! Son jouet préféré dans les illustrations c’est la licorne ! Elle m’a dit, elle est trop cool !

Alors voilà, mon avis est fini, encore merci pour ce livre magnifique et je vous en souhaite une bonne découverte.

PS : L’univers de l’auteure La Chateline (Melanie Launay) est juste génial !

📚 BIBLIOGRAPHIE

LE CONTE DE QUELQUE PART (lachateleine.com)

LE BESTIAIRE FANTASTIQUE & AUTRES CONTES… (lachateleine.com)

Lien d’achats :

https://www.lachateleine.com/fr/livre/10-le-conte-de-quelque-part.html

Le Site :

www.lachateleine.com

Le Facebook :

https://www.facebook.com/quiavolelestartes/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s